Se protéger contre l’orage

février 20, 2018

Différentes régions du pays ont été frappées par l’orage ces derniers temps non sans causer des victimes et des dégats matériels considérables. Selon les informations, deux personnes se trouvant sur la plage à Flic en Flac ont été touchées samedi dernier. Il y a aussi le cas d’une maison dans la région de l’est qui a été la proie des flammes, apparemment dues à la foudre qui s’est abbatue dans la region. Un cycliste n’a pas été épargné non plus quelque temps de cela du côté Albion. Le réseau éléctrique a été endommagé dans certains endroits. L’orage fait vraiment peur.

En général dans notre région, la période des orages s’étend de décembre à avril, qui est aussi la saison de l’été, propice à la formation des nuages qui donnent lieu aux orages frequents. D’après les statistiques, l’orage se produit environ trois fois en un mois et 17 jours par an. La saison d’hiver ne favorise pas la formation de ces nuages redoutables, l’air étant fraiche sous l’effet des alizés.

Les caractéristiques de l’orage

L’orage est un phénomène atmosphérique caractérisé par des manifestations éléctriques, comportant la foudre (éclair) et le tonnerre, accompagné souvent de fortes pluies, des vents forts et parfois de la grêle. Il survient lorsque l’atmosphère est instable. L’air chaud et humide sous l’effet surtout des brises de mer, se lève pour former des nuages qu’on appelle les cumulonimbus à forte extension verticale. Ces nuages, qui peuvent atteindre jusqu’à 12 km en altitude, deviennent hautement chargés d’électricité et sont connus comme des nuages qui provoquent de l’orage.

Sous l’effet de l’air ascendant les charges se dissocient en des charges positives qui se concentrent vers le haut et des charges négatives vers le bas des nuages. Lorsque ces charges entrent en contact les unes contre les autres, elles produisent des décharges éléctriques et des étincelles énormes en forme de flashes éléctriques lumineux qu’on appelle la foudre ou l’éclair. Ces décharges provoquent l’expansion de l’air en frayant un chemin vers le sol et créant une onde sonore qu’on appelle le tonnerre.

On entend le grondement de tonnerre quelques secondes après la visibilité de la foudre. Ceci parce que la lumière se déplace plus vite que le son. La température de l’air au point du décharge éléctrique peut atteindre jusqu’à 27 000 °C. Cela donne une idée de l’intensité de la chaleur emise et l’étendue du danger qu’elle représente.

Parfois on ne voit que la foudre sans le tonnerre. Pourquoi ? Eh bien, la réponse est simple. L’orage est loin, trop loin pour être entendu par l’oreille humaine. Généralement l’orage n’est pas audible au-delà de 10 km.

Si on entend le tonnerre et que l’on veut calculer la distance approximative (en km), on n’a qu’à diviser par trois le temps écoulé (en secondes) ou le délai entre le moment qu’on apeçoit la foudre et le moment où l’on entend le tonnerre. Pour trouver la distance en milles, diviser le délai par 5.   Et si un craquement assourdissant se fait entendre presque momentanément après un éclair, alors il est plus que probable que l’orage est juste au dessus ou très proche de là où l’on est. Il faut être très vigilant.

La foudre prend généralement le chemin le plus court vers le sol. Un objet qui est plus près du cumulonimbus est donc la cible privilégiée, comme le sont les arbres, les sommets des montagnes, les immeubles hauts, les antennes de télévision, les pylônes électriques, les bateaux en pleine mer et le point culminant dans une plaine. Donc autant rester loin de ces objectifs durant un orage.

Comment se protéger

Il faut le savoir que la foudre tue; elle peut causer des dommages consequents aux bâtiments et aux structures et peut même déclencher un incendie. Cependant on peut se protéger en suivant des consignes simples:

  • Surveiller le ciel qui s’assombrit, la foudre qui apparait et des vents qui augmentent. Tout cela constitue des signes précurseurs d’un orage. S’informer sur la situation météo. Ne pas attendre la tombée de la pluie.

 

  • Se mettre à l’abri le plus vite dans un endroit sûr dès qu’on entend le tonnerre,

 

  • Si on est en mer se diriger vers la rive et trouver un abri immédiatement.

 

  • Dans une zone dégagée comme dans une plaine, il faut s’accroupir sans s’étaler à plat pour minimiser le contact avec le sol

 

  • S’éloigner de tout arbre, se mettre à une distance au moins deux fois la hauteur de l’arbre.

 

  • Dans une forêt, chercher un abri dans une zone basse sous les petits arbres

 

  • Si on est sur une montagne, descendre immédiatement

 

  • Dans un véhicule, rester à l’intérieur. Ne pas toucher les pièces métalliques.

 

  • Ne pas prendre de douche, ni se laver les mains ou les ustensils, pas de lessive non plus, l’eau étant un bon conducteur d’éléctricité.

 

  • Débrancher tous les appareils éléctriques à la maison ou au bureau, ne pas utiliser le téléphone à fil. Le téléphone portable est plus sûr.

 

  • Ne pas se positionner dans des porches ou auprès des portes et fenêtres.

 

  • Protéger la maison ou bâtiment en installant un paratonnerre. C’est un tige metallique vertical en cuivre ou autre bon conducteur d’éléctricité placé au sommet de la maison ou du batiment et relié à la terre, qui sert à conduire le courant directement vers la terre au lieu de passer par le bâtiment. Ce système a été inventé par Benjamin Franklin.

L’on peut considérer que l’orage a cessé ou s’est éloigné si on n’observe plus la foudre ou le tonnerre pendant au moins 30 minutes. On peut ainsi reprendre ses activités normalement.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :